French lyrics transcription project

Any discussion related to any production or staging of Boublil and Schönberg's Les Misérables.
Ulkis
Posts: 1342
Joined: Tue Jun 03, 2008 3:41 am

Re: French lyrics transcription project

Postby Ulkis » Fri Sep 10, 2010 6:39 pm

Could anyone do Marius and Éponine's exchange after "Look Down"? Either version is fine. I'm just really curious about it and I can't make it out. Thanks.

User avatar
[type your name]
Posts: 189
Joined: Thu Jul 01, 2010 7:50 pm
Contact:

Re: French lyrics transcription project

Postby [type your name] » Sat Sep 11, 2010 5:06 am

There you go:

Thénardier:
Répétition! Chacun son poste!
Brujon! Babet! Claquesous!
Toi, Montparnasse, tu fais le guet
Avec ‘Ponine, fais gaffe!
Toi, tire-leur les larmes
Moi, je leur fais du charme

Mme. Thénardier:
J’en ai plein l’cul de ces étudiants
Qui se gargarisent quand on pleurniche
Notre Éponine leur baise les pieds
J’leur ficherais bien le mien aux miches

Marius:
Ah, te voilà, petite voisine

Éponine
Voilà le plus beau du quartier (alt. Québec: Marius: Ya longtemps qu’on t’a vue dans l’coin)
Je vous plais un peu, monsieur Marius? (alt. Québec: Éponine: Pour vous, je suis jamais très loin)

Marius:
Ça me plaît que tu sois en liberté (alt. Québec: Marius: Quand la police n’est pas trop près)

Éponine:
Tous ces bouquins, je suis jalouse (alt. Québec: Tous ces bouquins, de quoi ça cause?)
J‘aurais voulu apprendre à lire (alt. Québec: Apprendre, moi, j’aurais bien voulu)
Me jugez pas sur comme je cause (alt. Québec: J’ai peut-être pas l’air mais je sais des choses)
Parce qu‘y a des choses que je sais, sans rire(alt. Québec: Que vous -même ne savez pas non plus)

Marius:
Pauvre Éponine, tu sais des choses
Que ces gros livres n’enseignent pas

Éponine:
J’aime comme vos cheveux frisent dans l’cou

Marius:
Cesse donc de te moquer de moi!

Éponine:
Il ne voit rien, il ne sait pas

Mme. Thénardier:
V’là qu’il rapplique, le vieux rupin (alt. Québec: V’là qu’il rapplique, le vieux bourgeois)
Allez, va faire ta planque

Éponine:
Allez-vous-en!

Marius:
Mais, Éponine...

Éponine
Y se peut qu’y ait du pétard (alt. Québec: Y se peut qu’y ait de la bagarre)
C’est pas vos oignons
Trainez pas dans ce coin

Marius:
Qui est cet homme?

Éponine:
Allez-vous-en!

Marius:
Que fait-il là?
Eh, Éponine!
Je vous demande pardon, mademoiselle

Ulkis
Posts: 1342
Joined: Tue Jun 03, 2008 3:41 am

Re: French lyrics transcription project

Postby Ulkis » Sat Sep 11, 2010 5:14 am

Thank you so much, I really appreciate it.

User avatar
Marianne
Posts: 1724
Joined: Sun Jul 30, 2006 2:20 pm
Location: Paris
Contact:

Re: French lyrics transcription project

Postby Marianne » Fri Jan 21, 2011 6:59 am

Here's what I can make out of Marius and Éponine's reprise of 'La Misère' from the 1980 version:

Marius
Quand on a eu faim trop longtemps, on perd même l'appetit de vivre
Et le peu de vie que l'on prend, c'est la mort qui nous en délivre
À moins qu'un peu d'amour mette une lueur dans notre coeur

Je la voyais au Luxembourg chaque soir au bras de son père
Elle n'y vient plus depuis trois jours, et son absence me désespère
Sans elle je n'ai plus rien qui me retient sur cette terre

La misère a la mort dans la tête
Ses victoires pour nous sont des défaites
Elle affame le corps pour tuer l'âme
Et, du plus courageux des hommes, crucifie l'enthousiasme

La misère étouffe l'espérance
Au printemps, son hiver recommence
Et le coeur, transi de solitude,
Finit par ne plus battre justement que par habitude

Éponine
?? vous êtes plus riche que moi
Même si celle que vous aimez ne le sait pas
Vous vivrez pour d'autres sacrifices
Pour qu'au peuple on fasse justice

Marius & Éponine
La misère, comme une fille publique,
Dans la rue enfante la République
À l'épreuve du tréfonds de l'abîme
???????????? sublime


And the intro to Red and Black:

Combeferre:
Hé, l'ami ! T'en fais une tête
C'est quand même pas ta Juliette
Qui t'a mis le coeur en tremolo ?
Avec Shakespeare on craint le pire
Joue nous du Molière, on préfère
Don Juan plutôt que Roméo

Marius:
Ni l'un ni l'autre, celle que j'aime
Ne sait même pas que je l'aime
Et j'ai perdu tout espoir déjà
J'aimerais croire qu'elle sera mienne
À la fin de la dernière scène
Mais la vie n'est pas un opéra


Intro to 'Ce n'est rien'

Marius:
Alors, raconte, le temps presse
As-tu pu voir Cosette ?
Sais-tu sa nouvelle adresse ?
Dis-moi, est-elle inquiète?

Éponine:
Quand je suis arrivée, leur maison était déjà déserte
Je ne l'ai pas vue, mais je vois comme vous aimez Cosette

Marius:
Mon Dieu, qu'as-tu ? quel est ce sang qui coule sur ton bras ?
Mais tu es blessée ! Pourquoi n'as-tu rien dit ? enfin, pourquoi ?
[Dieu] entend ta voix, ô fille des hommes! aussi bien que celle des constellations; car rien n'est petit pour celui devant lequel rien n'est grand.
- George Sand, Les sept cordes de la lyre

User avatar
Marianne
Posts: 1724
Joined: Sun Jul 30, 2006 2:20 pm
Location: Paris
Contact:

Re: French lyrics transcription project

Postby Marianne » Fri Jan 21, 2011 5:59 pm

Aaand my best shot at Valjean at the barricade. I'm not entirely sure whether it's "si je me tais, je la perds" or "je le perds."

Un insurgé:
Et qui va là, qui es-tu ? Montre-toi !

Valjean:
Un ami volontaire

Un insurgé:
Lève-donc les bras, viens par là que je te vois

Valjean:
Je n'ai pas d'armes sur moi

Un insurgé:
Moi, je me méfie des faux amis complices
Des espions de la police
Pour l'instant, viens par là jusqu'à l'aurore
Que le chef décide de ton sort

Valjean:
Cosette est à moi
Gare au voleur qui me la prendra
Non, je ne veux pas
Qu'un étranger compte entre elle et moi
Ai-je bien le droit ?
Dieu, aidez-moi !

Se je me tais, je la perds
Si je parle, c'est elle qui désespère !

Je vais voir ce Marius, voir ce jeune ?? qui revient à la vie
Pour quelques mots gentils, qu'à mon insu Cosette lui a écrits

Si je me tais, je la perds
Si je parle, c'est elle qui désespère !

Un insurgé:
Déjà l'aube ??? trop d'amis qui ne la verront point
Et quels sont parmi nous ceux qui verront celle de demain matin ?
Tous nous camarades morts réclament vengeance
Leurs voix dans le silence, jaillies par nos fusils,
Cris de poudre dans leurs bouches de foudre
[Dieu] entend ta voix, ô fille des hommes! aussi bien que celle des constellations; car rien n'est petit pour celui devant lequel rien n'est grand.

- George Sand, Les sept cordes de la lyre

Ulkis
Posts: 1342
Joined: Tue Jun 03, 2008 3:41 am

Re: French lyrics transcription project

Postby Ulkis » Fri Jan 21, 2011 6:52 pm

There's a guy on youtube who transcribed some of the lyrics, this is the rest of "La Misere" from him:

MARIUS
La misère, ah, la mort dans la tête
Ses victoires, pour nous, sont des défaites
Elle affame le corps pour tuer l'âme
Et du plus courageux des hommes crucifie l'enthousiasme
La misère étouffe l'espérance
Au printemps, son hiver recommence
Et le cœur transit de solitude
Finit par plus battre tristement que par habitude

ÉPONINE :
Venez, vous êtes plus riche que moi
Même si celle que vous aimez ne le sait pas
Vous vivrez pour d'autres sacrifices
Pour qu'au peuple on fasse justice.

ÉPONINE & MARIUS :
La misère comme une fille publique
Dans la rue enfante la république.
Ah, épreuve du fond de l'abîme.
Tous les faibles sont affamés et tous les forts sont que sublimes

Éponine :
Le v'la notr' cave
Celui qu'je guette
Qui vont lui faire sa fête

MARIUS :
Mais c'est son père
Le vieux monsieur
Le père de mon amour

ÉPONINE :
Il est trop tard
V'la mon père

MARIUS :
Alors, que faire ?

THÉNARDIER :
Alors, 'Ponine
T'as pas bonne mine
Y'a quoi qui te tracasse ?

ÉPONINE :
Rien, rien, t'occupe !
Et bas les pattes
Regarde plutôt en face

THÉNARDIER :
C'est pas ma faute
Toi, si l'on t'é...

MME THÉNARDIER :
V'la qui s'amène
Le vieux mécène
Qui passe le plein aux aces

THÉNARDIER :
J'entends d'ici
Le son que font
Les sous du fond d'sa poche

MME THÉNARDIER :
Fais pas le malin
T'y jacte un peu loin

LES THÉNARDIER :
O, monsieur
Bon seigneur
Dieu regarde et vous faire des biens

LES THÉNARDIER ET MENDIANTS :
Grand seigneur
Doux monsieur
Le royaume du ciel vous appartient

THÉNARDIER :
Pour l'infirme
Un peu d'or
Pour qui traîne une jambe dans la mort !
Mais vous êtes...
Oui, vous êtes
Le monsieur qui nous a pris Cosette !

VALJEAN :
Que dites vous ?
Vous êtes fou ?
Mais monsieur, mais vous perdez la tête !
Laissez-moi,
Il suffit !

THÉNARDIER :
Saisissez-vous de lui !

ÉPONINE :
J'entends la police
C'est Javert, qui est d'service !

JAVERT :
Tiens, du gibier !
La chasse n'est pas fermée,
Les ... sont toujours prêtes,
Les prisons toujours ouvertes,
Moi, je les ferme sur les bêtes
Et surtout les enragés
Qui mordent la société !

Et ce brave homme
Qui ne vous a rien fait
Vous, qu'on a fait ... (?)
Celui qu'il vous l'a donné (?)
Me l'a pourtant bien décrit (?)
Que lui est-il arrivé ?
Pourquoi n'est-il plus ici ?

THÉNARDIER :
Le vieux cachait bien sa force
Il a fuit plus vite que moi
Pas plus bourgeois sous les corses
Que son tatouage au bras

JAVERT :
C'est la volonté divine
Qui m'a muté à Paris
C'est Valjean qui se dessine
Sous les traits qu'on m'a décrit !
Si c'est lui
Je l'aurai !
Cette fois
C'est écrit !
Si c'est lui !

GAVROCHE :
C'est la volonté du diable
Qui l'a muté à Paris
Il ... et il devine
Personne n'est n'importe qui !

C'est la volonté du pape
Qui m'a fait roi du quartier
Et c'est pas l'milord poulaille
Qui pourra m'impressionner
Si c'est moi
C'est pas lui
Qui fera la loi ici
Salut, Paname,
Bonsoir, m'sieurs-dames.

User avatar
Marianne
Posts: 1724
Joined: Sun Jul 30, 2006 2:20 pm
Location: Paris
Contact:

Re: French lyrics transcription project

Postby Marianne » Fri Jan 21, 2011 7:27 pm

LOL, I just finished transcribing the robbery, my version is similar but I'm pretty sure this guy was just making stuff up when he couldn't understand the lyrics.

Here's my attempt at the rest of it:

Éponine:
Le v'là, notr' cave
Celui qu'j'guette
Qu'y vont lui faire sa fête

Marius:
Mais c'est son père
Le vieux monsieur
Le père de mon amour

Éponine:
? trop tard, v'là mon père

Marius:
Alors, que faire?

Thénardier:
Alors, Ponine
T'a pas bonne mine
Y'a quoi qui te tracasse?

Éponine:
Rien, rien, t'occupe
Eh! bas les pattes
Regarde plutôt en face

Thénardier:
Eh, c'est pas ma faute,
Toi, si l'autr' elle part

Mme Thénardier:
V'là qui s'amène
Le vieux mécène
Qui passe, le plein aux as

Thénardier:
J'entends d'ici
Le son que font
Les sous du fond d'sa poche

Mme Thénardier:
C'est pas le malin
? jacte un peu moins

Les Thénardier:
Oh monsieur, bon seigneur
Dieu regarde et vous voit faire du bien

Les mendiants:
Grand seigneur, doux monsieur,
Le royaume des cieux vous appartient

Valjean:
Pour l'infirme, un peu d'or
Pour qui traîne une jambe dans la mort

Thénardier:
Mais vous êtes...
Oui, vous êtes
Le monsieur qui nous a pris Cosette!

Valjean:
Que dites-vous?
Vous êtes fou!
Eh, monsieur, mais vous perdez la tête
Laissez moi, il suffit!

Thénardier:
Saissisez-vous de lui

Éponine:
??? la police
C'est Javert qui est d'service

Javert:
Tiens, du gibier
La chasse n'est pas fermée
Les ?? sont toujours prêtes
Les prisons toujours ouvertes
Moi, je les ferme sur les bêtes
Et surtout les enragés
Qui mordent la société

De ce brave homme
Qui ne vous a rien fait,
Vous, qu'on a fait bouffer
Celui qui vous a donné
Me l'a pourtant ? décrit
Que lui est-il arrivé?
Pourquoi n'est-il plus ici?

Thénardier:
Le vieux cachait bien sa force
Il a fui plus vite que moi
Pas plus bourgeois sous l'écorce
Que son tatouage au bras

Javert:
C'est la volonté divine
Qui m'a muté à Paris
C'est Valjean qui se déssine
Sous les traits qu'on a décrit
Si c'est lui, je l'aurai
Cette fois, c'est écrit
Si c'est lui

Gavroche:
C'est la volonté du diable
Qui l'a muté à Paris
Il racole et il dévine
Personne et n'importe qui

C'est la volonté du pape
Qui m'a fait roi du quartier
Et c'est pas l'milord poulaille
Qui pourra m'impressioner
Si c'est moi, c'est pas lui
Qui fera la loi ici
Salut, Paname
Bonsoir, m'sieurs, dames
[Dieu] entend ta voix, ô fille des hommes! aussi bien que celle des constellations; car rien n'est petit pour celui devant lequel rien n'est grand.

- George Sand, Les sept cordes de la lyre

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Sun Feb 20, 2011 1:12 am

No, I didn't make anything up and I actually find the suggestion pretty offensive... Sorry for being hard of hearing.

On a different subject: I haven't seen anything from the Antwerp-version here, which is again different from both Paris and Québec. So, for a start: All differences in the Prologue:

L’EVÊQUE:
Il dit vrai!
Mais vous êtes parti trop vite
En laissant là ces chandeliers.

Mon ami, j’avais pourtant bien dit
Qu'il fallait les emporter.
Messieurs, relâchez cet homme!
Il a dit la vérité.
Servez toujours la justice.
Allez, que Dieu vous bénisse.

Et toi, Jean Valjean, mon frère
Ces présents que Dieu te donne
Enlève ( ?)… ta vie
Redeviens un honnête homme
C'est ton âme que j'achète
C'est ton âme que je veux
Et au nom de tous les saints
Ce soir je la donne à Dieu

and

VALJEAN:
Je ne sais plus.
Oh mon Dieu, je ne sais plus
Si on peut encore sauver
L'homme que je suis devenu.
Je suis tombé si bas
Sous le poids de mes chaînes
Je n’en vois plus que le prix de ma haine
Au fond de la nuit, que nul ne me voit
Là, où je suis ; n’est-il pas déjà trop tard ?

Still busy transcribing the rest...
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Sun Feb 20, 2011 1:38 pm

Together with what I got from the other forum, a more complete version of 1980's guet-apens:
Éponine :
Le v’la notr’ cave
Celui qu’je guette
Qui vont lui faire sa fête

MARIUS :
Mais c’est son père
Le vieux monsieur
Le père de mon amour

ÉPONINE :
Ciel ! Trop tard
V’la mon père

MARIUS :
Alors, que faire ?

THÉNARDIER :
Alors, ‘Ponine
T’as pas bonne mine
Y’a quoi qui te tracasse ?

ÉPONINE :
Rien, rien, t’occupe !
Et bas les pattes
Regarde plutôt en face

THÉNARDIER :
C’est pas ma faute
Toi, si l’autr’ t’aime pas

MME THÉNARDIER :
V’la qui s’amène
Le vieux mécène
Qui passe le plein aux as

THÉNARDIER :
J’entends d’ici
Le son que font
Les sous du fond d’sa poche

MME THÉNARDIER :
Fais pas le malin
Tu jacte un peu moins

LES THÉNARDIER :
Ô, monsieur
Bon seigneur
Dieu regarde et vous faire des biens

LES THÉNARDIER ET MENDIANTS :
Grand seigneur
Doux monsieur
Le royaume du ciel vous appartient

THÉNARDIER :
Pour l’infirme
Un peu d’or
Pour qui traîne une jambe dans la mort !
Mais vous êtes…
Oui, vous êtes
Le monsieur qui nous a pris Cosette !

VALJEAN :
Que dites vous ?
Vous êtes fou ?
Mais monsieur, mais vous perdez la tête !
Laissez-moi,
Il suffit !

THÉNARDIER :
Saisissez-vous de lui !

ÉPONINE :
Sauve qui peut ! La police !
C’est Javert, qu’est d’service !

JAVERT :
Tiens du gibier !
La chasse n’est pas fermée,
Les potences sont toujours prêtes,
Les prisons toujours ouvertes,
Moi, je les ferme sur les bêtes
Et surtout les enragés
Qui mordent la société !

Mais ce brave homme
Qui ne vous a rien fait
Vous, qu’en avez-vous fait ?
Celui qui vous a donné
Me l’a pourtant bien décrit
Que lui est-il arrivé ?
Pourquoi n’est-il plus ici ?

THÉNARDIER :
Le vieux cachait bien sa force
Il a fuit plus vite que moi
Pas plus bourgeois sous les corses
Que son tatouage au bras

JAVERT :
C’est la volonté divine
Qui m’a muté à Paris
C’est Valjean qui se dessine
Sous les traits qu’on m’a décrit !
Si c’est lui
Je l’aurai !
Cette fois
C’est écrit !
Si c’est lui !

GAVROCHE :
C’est la volonté du diable
Qui l’a muté à Paris
Il moutonne et il devine
Personne n’est n’importe qui !

C’est la volonté du pape
Qui m’a fait roi du quartier
Et c’est pas l’milord poulaille
Qui pourra m’impressionner
Si c’est moi
C’est pas lui
Qui fera la loi ici
Salut, Paname,
Bonsoir, m’sieurs-dames.

It sounds a bit like "Il racole...", but it just makes little sense.
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Marianne
Posts: 1724
Joined: Sun Jul 30, 2006 2:20 pm
Location: Paris
Contact:

Re: French lyrics transcription project

Postby Marianne » Sun Feb 20, 2011 10:13 pm

Don't worry about the "making things up" comment, I was mostly joking (and also I'm a lot more cautious about taking my best guess at the lyrics, since my French is far from perfect). Sorry if it offended you.

And ooh, I'd almost forgotten about the Antwerp version. Thanks!
[Dieu] entend ta voix, ô fille des hommes! aussi bien que celle des constellations; car rien n'est petit pour celui devant lequel rien n'est grand.

- George Sand, Les sept cordes de la lyre

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Mon Feb 21, 2011 10:56 am

Ok, not offended anymore.

Some more on the Prologue:
Le bagne:
BAGNARD 3:
Je sais qu'elle m'aime
Qu'elle me sera fidèle.

BAGNARDS:
Pitié, pitié
Qui se souvient de nous ?

(Québec)

En liberté conditionelle:
VALJEAN :
La liberté, le monde en paix
Le vent de l'aube et je respire
La fraîche odeur d'un jour qui commence

Je bois l’eau pure de la rivière
N’oublie jamais le goût amer
Ne pardonne pas les injustices
Ils sont tous coupables, complices…

Le monde s'éveille…
Je vais savoir
S'il me réserve
Un autre espoir!

Also, I think the line in Québec is: "Voilà l'argent qui t'es du"
And I only heard "Ma chair ne vaut pas moins cher que la vôtre" only in this one recording from Paris; on all other Paris recordings it's "Ma sueur..."
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Mon Feb 21, 2011 11:05 am

Lovely Ladies in Québec has slightly different lyrics at one point:
PROSTITUÉE 2: PROSTITUÉS:
Pitié j'te jure! Tu viens, chérie!
C'est la crève que j'ai. Jolies, jolies!
J’ai si mal au ventre Filles à vendre
Que j'arrive à peine à marcher. Viens là chérie! Chacune à sa place!

SOUTENEUR:
Chérie va falloir que j'te remplace.
???????

PROSTITUÉS
Viens là, chérie ! Chacune à sa place !

Fantine's Arrest in Antwerp (underlined parts are the ones different from Paris lyrics):
BAMATABOIS
Que tu es laide
Mais moi, j’aime la nouveauté
Approche un peu
J’aime bien voir avant d’acheter
T’aurais cinq francs
Tu ne vaux pas plus que ça

FANTINE :
Je ne veux pas.
Non, non, monsieur, laissez-moi !

BAMATABOIS :
C’est bien payé
Pour qui te prends-tu ?

FANTINE :
Je ne veux pas

BAMATABOIS :
Non, mais des fois
Petite traînée
A quoi joues-tu ?
As-tu vu ta sale gueule récemment dans une glace ?
Sous cette arbre de Noël que tu peints sur ta bouche ?
Avec moi, ce ne sont pas les catins, qui décident
Chacun reste à sa place
Quand on fait ton métier
Pour une pièce, on se couche

FANTINE :
J’te tuerais, salopard, essaye pour voir !
Même une putain qui n’a plus aucun droit
Que refuser un rat

BAMATABOIS :
Tu payeras pour ton impudence
Tu vas savoir ce qui en coûte
Pour ton agresse d’un honnête homme
Tu vas payer cher cet affront
Tu vas coucher avec les rats de la prison !

FANTINE :
Pitié, ne me dénoncez pas
Je ferai tout c’que vous voudrez

BAMATABOIS :
Tu t’expliqueras à la police

JAVERT :
Dites-moi ce qui se passe
Dans le nid de ces vipères
Vous pouvez parler, monsieur
Je suis l’Inspecteur Javert
Si quelqu’un a vu la scène
Qu’il vienne me dire on personne
Qui a déclenché l’émeute ?
Qui a blessé cet honnête homme ?

BAMATABOIS :
Javert, l’histoire est simple
Moi, je traversais le parc
Quand cette fille s’est jetée sur moi Quand s… cette prostituée
Et qu’elle a gravé sa marque M’a…ma marque*

(* Only on the recording from 17.04.1999. Probably a msitake)

JAVERT :
Elle rependra de ce crime
Quand je ferais mon rapport
Soyez assuré, monsieur
Qu’elle sera punie pour ses torts


FANTINE :
Inspecteur, je demande grâce
Je peux pas quitter le port
Ma petite fille est malade
Vous la condamnez à mort

JAVERT :
J’ai entendu cette rengaine
Et je l’entends depuis vingt ans
Les coupables sont tous les mêmes
Ils s’imaginent tous innocent
Je t’enferme
Pour six mois
Et nul ne peut rien pour toi !

VALJEAN :
Attendez un instant, Javert,
Si cette femme dit la vérité

JAVERT :
Monsieur le maire

VALJEAN :
Vous avez fait votre devoir
Remettez la en liberté


JAVERT :
Mais, Monsieur le maire !

FANTINE :
Est-ce possible ?

VALJEAN :
Allons, Javert,
Elle a besoin qu’on l’aide
Je vous ai vu ailleurs
Ne pleurez plus, je suis là !
Comment une fille comme vous
Est-elle ici ? Pourquoi ?


FANTINE :
Vous, ne vous moquez pas de moi !
Il me suffit du déshonneur !
Votre usine m’a renvoyé
Vous étiez là !
Vous le saviez !


VALJEAN :
Est-ce vrai ? Est-ce moi ?

FANTINE :
Ma petite fille se meurt

VALJEAN :
Qui ai été le malheur…

FANTINE :
S’il y a un Dieu là-haut

VALJEAN :
De cette âme innocente ?

(Proposed correction for all lyrics)

FANTINE :
Que je meure avec elle

VALJEAN
En son nom, je jure ici ce soir
De faire mon devoir

JAVERT :
Monsieur le maire !

VALJEAN :
De faire mon devoir

JAVERT :
Monsieur le maire !

VALJEAN :
Faites votre devoir !
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Mon Feb 21, 2011 11:27 am

The runaway Cart:

Various:
Attention! Poussez-vous!
Écartez-vous, un chariot emballé!

Reculez, reculez!
N’approchez pas
Le chariot va tomber
Il va tomber sur toi
Regardez, regardez
C’est le vieux Fauchelevant
Sors de là, sors de là!

Fauchelevant:
J’en peux plus, aidez-moi!

Woman:
On ne peut plus rien pour toi

Antwerp:
Man:
On ne peut plus rien pour toi

Fauchelevant:
J’en peux plus, aidez-moi!


Valjean:
Quelqu’un a-t-il ici de la force et du coeur?
Sinon voilà cinq louis pour que vous en trouviez

En arrière, monsieur le maire!
Sa pauvre vie ne vaut pas la vôtre
Nul ne va le regretter sur cette terre

Fauchelevant:
Monsieur le maire
Vous êtes un saint
Dieu vous envoi
Dieu vous bénisse

(alt. Québec:
Various:
Regardez, regardez
C’est monsieur Fauchelevant
Rien à faire, c’est trop tard
Il est pris dans la boue
Le pauvre homme va mourir
Écrasé sous son char
En arrière, c’est trop tard
Il n’y a plus rien à faire
Il n’y a plus rien à faire

Valjean:
Quelqu’un a-t-il ici de la force et du coeur?
Aidez-moi à soulever ce chariot de malheur

Various:
En arrière, monsieur le maire
Sa vie ne vaut pas la vôtre
Vous risquez d’être écrasé sous ce fardeau

Fauchelevant:
Monsieur le maire
Je n’ai pas de mot
Vous êtes un saint
Dieu vous bénisse)

Javert:
Ça, par exemple
Ah ça, j’aurais jamais cru
Qu’un homme pouvait lever ce char à mains nues
Vous êtes très fort
Vous me rappelez quelqu’un
De mon passé, un prisonnier sur parole (alt. Québec: Un prisonnier libéré sur parole)
Qui a disparu
Pardonnez-moi, monsieur le maire

Valjean:
Vous parlez trop, trop pour vous taire

Javert:
Je n’ai connu qu’un seul homme
Pouvant faire un tel effort (alt Quebec: Qui pouvait faire...)
Un ex-prisonnier du bagne
Un gredin sous tous rapports
Après dix ans de cavale
On l’a enfin arrêté
Encore un qui confondait
Passeport jaune avec liberté
Il prétend que ce n’est pas lui (alt Antwerp: Il prétend qu'il est un autre)
Car il sait ce qui l’attend
Mais personne n’échappe à la loi (alt A: Mais la loi trappe tout/le coupable)
Personne, même pas Jean Valjean (alt A: Où qu'il soit, même Jean Valjean)

Valjean:
Vous dites que cet homme nie en bloc
Sans aucun signe de repentir
Sans rien comprendre?
Vous dites qu’il va être jugé
Et sera sans doute condamné (alt. Québec: Il sera bientôt condamné)
Sans qu’on l’entende?
Mais comment êtes-vous si sûr
Que je ne suis pas Valjean? (alt. Québec: Que je ne suis pas cet homme?)

Javert:
Je l’ai connu aux galères
Je l’ai traqué sans repos
Et il porte l’emblème du bagne
Tatoué à même sa peau
Il criera, il paiera
Cette fois, il y restera

Some different Confrontation-lyrics from Antwerp:
VALJEAN:
Avant de dire un mot de plus, Javert,
Avant de m'enchaîner comme un esclave,
Écoute-moi bien. Accorde-moi une faveur.
Cette femme est morte laissant une petite fille malade,
Elle est seule au monde, je vais la chercher.
Au nom du ciel! J'ai besoin de trois jours.
Je reviendrai. Tu as ma parole,
Je reviendrai.

Ans Antwerp's Castle on a cloud:
COSETTE ENFANT:
C'est une poupée dans la vitrine
Elle me regarde et elle s'ennuie.
Je crois qu'elle se cherche une maman,
Et moi je veux qu'elle soit ma fille
Dans une maison pleine de jouets,
Où les petites filles de mon âge
Cousent les toilettes de leurs poupées
Et ne font jamais le ménage.
Je la vêtirai de dentelles,
Elle aura des jupons de soie.
Ma fille sera toujours la plus belle
Je veux qu’elle soit toujours très fière de moi

C'est une poupée dans la vitrine;
Elle me regarde et elle m'appelle.
Si ?? mère écrire pour elle
Moi, j’écrirais au Père Noël
Last edited by Trompe-la-Mort on Tue Feb 22, 2011 12:12 pm, edited 1 time in total.
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Mon Feb 21, 2011 12:32 pm

Corrections for Mam'zelle Crapaud
Mam’zelle Crapaud!
Range ton balai et ton sceau
Il est trop tard pour faire semblant de faire le ménage
Mieux vaut que j’te voie pas traînasser (no "à")
Que j’te voie pas du tout!
Dix maudits francs que ta mère m’envoie
Avec ça, on va où?
Chien, faute de nom
J’ai trouvé à t’occuper
Cours me remplir ce sceau dans la forêt
Dieu m’est témoin, on n’aurait jamais dû t’accueillir
(alt. A: On n’aurait jamais dû t’accueillir, Dieu m’est témoin)
Mon bon cœur m’a encore trahi
Paresseuse! Bonne à rien! Telle mère, telle fille!

Maître Thénardier:
Various:
Allez, vieux fumier!
Sers-nous une de tes bouteilles
La plus vieille de ton cellier

Thénardier:
Goûtez-moi ce pinard
Une merveille, un pur nectar
Un Château Thénardier

Various:
Par ici, patron!
Vite, on est pressés!

Thénardier:
Oui, j'arrive, vieux con
Mais bien sûr, monsieur!

Various:
Cette auberge est un foutoir
Tu le répètes à chaque année

Sergent Thénardier
Il a fait Waterloo
Avant de faire l’aubergiste

À ça, pour sûr
Mais après la mitraille (alt. Québec: mais ambitions spéciales)
Et pour plumer la volaille (alt. Q: Il n'a pas fait la bataille)

À ce qu’il paraît (alt. Q: Que pour récupérer)
Il a fait son blé (alt. Q: Les objets trouvés)
Dans les poches des cadavres des soldats anglais
Qui en avaient, pardi
Moins besoin que lui

Thénardier:
Mes bien-aimés, mes clients tirelire
Mes sacs-à-vin, mes garants d’avenir
Mes gaspilleurs, mes pigeons voyageurs
Quand leurs ailes sont fatiguées
Ils viennent se poser...
Pour se faire plumer

Various:
Ah! Je sais maintenant (alt. Québec: J’veux pas savoir)
C’est du rat c'est pas du porc (alt. Québec: Ce qu’il a mis dans le gigot)
Qu’il a mis dans le gigot (alt. Québec: Mais ça sent le rat crevé)

C’est comme son vin (alt. Québec: C’est quoi, son vin?)
Quand il presse son raisin (alt. Québec: Si c’est du jus de raisins)
Il doit garder ses souliers (alt. Québec: Il le presse avec ses pieds)

Où vas-tu, ma poule? (alt. Q: Encore par ici)
Il faut que je m’en aille (alt. Q: Vite, vielle crapule)
Une petite ?? (alt. Q: Encore un pour la route)
Un dernier ?? (alt. Q: Encore un canon)

Un dernier si je veux que mon vieux
Me ?? pas en rentrant

Antwerp changes in the song itself:
J'sers le meilleur repas de la ville.

Qui piègent le touriste.

Maître du manège,
Cocher du carrosse,
Je leur prends aux ailes qui dorment au fond d'leurs poches.
?????
Juste pour faire bon ?
Puis ?????? qu’ils marchent plus droit


Des mouches que leur chien a gobé dans l'secteur.

Well scene:
Québec/Paris:
VALJEAN :
Petite,
Je t’en prie, (non) n'aie pas peur.
Montre-moi
Où est ta maison ?
Dis, mon enfant,
Quel est ton nom ?

COSETTE :
Je suis Cosette

Antwerp:
VALJEAN :
Toute seule
Que fais-tu seule, mon enfant ?
Tu pleures…
Où sont tes parents ?
Dis-moi, petite
Quel est ton nom ?

COSETTE :
Je m’appelle Cosette

So much for now.
Dark sarcasm ought to be taught at schools!

User avatar
Trompe-la-Mort
Posts: 599
Joined: Sat Feb 19, 2011 11:45 pm
Location: Paisley, Scotland

Re: French lyrics transcription project

Postby Trompe-la-Mort » Mon Feb 21, 2011 1:41 pm

La Transaction:
VALJEAN :
J'ai rencontré dans la forêt
Cette petite qui tremblait de peur toute seule dans le noir
Je suis venu chercher Cosette
Je vais vous régler toutes ses dettes
Ses frais de garde
Je payerais ce qu’on vous doit
Cosette part avec moi

Je viens tenir ici ce soir
Une promesse faite à une mourante
Un ange dont j’ai compris trop tard
Qu'elle fut victime de l’ignorance
Maintenant, Fantine est au ciel (alt. A: Fantine est montée au ciel)
Dieu a mis fin à ses souffrances (alt. A: Plus heureuse là-haut que sur terre)
Je parle ici en son nom
Je fais ce qu’elle n’a pu faire
Cosette, je bâtirai pour toi

MME THÉNARDIER
Donnez-moi votre manteau

VALJEAN
La vie qu’elle n’a connue qu’en rêve

THÉNARDIER
Chauffez-vous là, près du feu
Et là, au chaud

VALJEAN
J’exaucerais sa prière

MME THÉNARDIER
Vous seriez mieux

VALJEAN
Cosette aura bientôt un père

Look down, Antwerp changes:

MENDIANTS:
Pitié, pitié,
Un sou, un bout de pain.
Pitié, pitié,
Pour celui qui n’a rien.

GAVROCHE:
Bonjour Paris, c'est moi Gavroche!
J'suis plus un mioche, qu'on se le dise.
J'vis dans la rue avec les cloches;
J'vais ni à l'école, ni à l'église.
J'ai pas de blé, mais je fais ???
Y'a de l'oseille dans tout Paris.
Ici, tu sais, chacun a son devoir;
Un jour on fauche, l'autre on mendie.
On est libres,
On décide.
Suivez-moi, suivez l'guide!

VIELLE MENDIANTE:
Où est-ce que tu te crois?
C'est chacune son bourgeois.
Si tu es nouvelle, ici, y'a pas de place pour toi!

MENDIANTS:
Nourrir nos moutards,
Crécher sous un toit;

GAVROCHE :
Casse-toi, quand tu vois l’Thénardier !
Il prépare toujours une combine
Il fait trimer toute sa famille
Sa femme et sa fille, Éponine
Avec une bande de brigands prêts à tout
Ils volent les maisons du quartier
C’est Montparnasse, qui leur piège les pigeons
Et l’Éponine qui fait le pied

Il fait faim
Il fait froid
Mais au moins
On s’énerve pas

A propos: For the Paris-version I suggest:
GAVROCHE :
Casse-toi, quand tu vois l’Thénardier !
C’est qui combine une entourloupe
Paraît qu’il était gargotier
C’est pas moi qui boufferait sa soupe
Il a une bande de radins prêts à tout
Et il fait même gratter sa fille
C’est l’Éponine, qui leur piège les pigeons
Chacun a son cœur dans la famille
Il fait faim
Il fait froid
Mais au moins
On s’énerve pas

The Robbery, all kinds of stuff...:
Paris:
ÉPONINE
De ces bouquins, je suis jalouse

Antwerp:
J’en ai plein cul d’ces étudiants
Qui s’apitoient quand on pleurniche
Notre Éponine leur baise les pieds
J’leur ficherais bien le mien en miche

MARIUS :
Ah, te voilà, petite voisine
Alors, où étais-tu passé ?

ÉPONINE :
Je vous plais un peu, Monsieur Marius?

All versions:
THÉNARDIER :
Bon monsieur
Au secours
V’là un môme qui n’croûte pas depuis trois jours (Québec: mange)
Quelque thunes,
Quelque miettes
Dieu vous rende tout le bien que vous faites !
Mais, j’te connais, (toi) :
Cette tronche-là
Est resté gravé dans ma petite tête
Oui, je sais :
C’est bien toi :
Le bâtard, qui nous a pris Cosette !

VALJEAN :
Que faites vous?
Lâchez-moi !
Qu’est-ce qui vous prend ? Monsieur, lâchez-moi !

THÉNARDIER :
Tu sais bien qui je suis
Un fagot tout comme toi

ÉPONINE :
Sauve qui peut !
V’là les cognes ! (Antwerp: La police!)
Oh, mon Dieu !
C’est Javert

Javert's intervention:
This song is driving me nuts. I hope somebody gets those damn four lines!

JAVERT :
Une autre embrouille dans le square
Un guet-apens en pleine rue
Y avait-t-il un témoin
Qui veut dire ce qu’il a vu ?
Monsieur, les rues n’sont plus sures
Mais, parole de commissaire
Justice sera rendu
Évident, cette pétaudière,
Ce troupeau de détrousseurs
Vous revendent la misère
Os en chair à votre bon coeur

C’est que je connais cet homme
Il est déjà recherché
Si vous témoignez sur l’heure
Nous allons l’emprisonner (Québec: pourrons)
Mais où est le vieux monsieur
Pourquoi s’en est-il allé ?

THÉNARDIER :
Que l’inspecteur me permette :
Le bourgeois est un fagot ! (Q: Le bourgeois est un salaud/A: C’est lui qu’il faut arrêter !)
C’est lui qu’il faut qu’on arrête (A: Pas plus bourgeois sous les corses)
Avec son tatouage sur la peau (A: Que sa marque de prisonnier)

JAVERT :
Cet homme porte la marque du bagne
Il a fui quand j’arrivais
Cette jeune fille qui l’accompagne
Est elle l’enfant qu’il recherchait ?
Si la volonté divine
A conduit Valjean vers moi
Je vais écraser ses crimes
Sous le talon de la loi

THÉNARDIER :
Pas d’victime, pas de coupable
J’m’ennuie pas, mais il s’fait tard
Quand il sera passé à table
N’oubliez pas le mouchard

JAVERT :
Le vieil homme est dans la nasse
Mon heure est enfin venue…
Allez ! Qu’on me débarrasse !
Qu’on ôte cette vermine de ma vue !

Commentaires de Gavroche:
Paris/Québec/Lausanne:
GAVROCHE :
Cet inspecteur perd la boule
Il s’prend pour le petit Jésus
Pendant qu’il jacte aux étoiles (Q: qu'il parle)
Tout l’boulot me tombe dessus
V’là cafarde
Ma cousine

Quand ses yeux vous guillotinent
J’me demande s’il a un cœur
Dans sa poitrine

Antwerp:
GAVROCHE :
Cet inspecteur perd la boule
Il s’prend pour le petit Jésus
Pendant qu’il parle aux étoiles
Tout l’boulot me tombe dessus
Faites confiance
À Gavroche
J’suis à homme
Et plus un mioche
Mais j’ai Paris dans ma poche


More once I can persuade myself to listen to the Café-scene, because that's the last one I'm missing in my Antwerp-libretto.
Dark sarcasm ought to be taught at schools!


Return to “Les Misérables”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron